« Victor Gruen, un pionnier de l’architecture des centres commerciaux à travers l’Amérique du Nord »

Lors des années récentes, SAJO est fier d’avoir construit de nombreux magasins dans les centres commerciaux conçus par Victor Gruen, tels que Apple à Cherry Hill Mall, NJ (2020) et Golden Goose à South Coast Plaza, CA (2019). Sa vision a changé le paysage des banlieues et notre culture de consommation au cours de la période d’après-guerre du 20e siècle.


L’actuel centre commercial en plein air ou centre commercial fermé, avec sa concentration d’espaces de vente au détail et ses passerelles piétonnes, est l’idée originale de l’architecte et urbaniste américain d’origine autrichienne, Victor Gruen. En tant que l’un des architectes les plus influents et les plus intrigants du XXe siècle, la typologie de construction innovante de Victor Gruen de l’après-guerre a transformé l’architecture de l’espace commercial et façonné de manière spectaculaire le paysage de la vente au détail de la vie américaine. Les complexes commerciaux visionnaires de Gruen ont pris racine dans la culture américaine, surgissant dans plus de deux cents villes et banlieues et proliférant sur d’autres continents.

La vie personnelle de Victor Gruen met en lumière les circonstances et les forces qui ont façonné ses conceptions architecturales et sa position intellectuelle. Né en 1903, au cœur du vieux Vienne et élevé dans une famille juive de la bourgeoisie, Gruen émigre aux États-Unis en 1938, à l’âge de 35 ans, à la suite de l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne.

Les années passées à Vienne avaient été ancrées dans la pulsation vibrante de la vie culturelle, sociale et politique de la ville. Gruen était attaché à la philosophie et à la politique socialistes, était passionné par le théâtre de cabaret et la satire des mœurs politiques, et était imprégné de l’idéologie moderniste étalée par des personnalités autrichiennes influentes telles que Gustav Klimt, Gustav Mahler, Sigmund Freud et l’architecte Adolf Loos, entre autres.

Après des études d’architecture à l’Académie des beaux-arts de Vienne, où enseignait l’architecte moderniste allemand, Peter Behrens, Gruen a entrepris des projets de logements sociaux et une série de rénovations d’appartements, jusqu’à ce qu’il soit chargé, en 1936, de concevoir des magasins de détail haut de gamme dans le quartier chic de la Ringstrasse, de Vienne. Ces derniers ont attiré les éloges des journalistes locaux et étrangers, pour leurs devantures innovantes et leurs intérieurs spacieux.

Gruen est arrivé à New York à une époque où l’architecture américaine s’éloignait du classicisme vers le modernisme européen. L’afflux dans les années 1930 d’architectes et de designers allemands réfugiés, tels que Mies van der Rohe, Walter Gropius et Marcel Breuer a changé le cours de la conception architecturale américaine.

Moins de deux ans après son arrivée à New York, Gruen a été embauché pour travailler dans les expositions futuristes de l’Exposition universelle de 1939 et par la suite pour concevoir des magasins de Fifth Avenue pour des détaillants prestigieux. À une époque où le design des magasins de vente au détail était un domaine émergent mais dénigré en Amérique, Gruen a été acclamé par la critique pour ses plans d’aménagement avant-gardistes, ses devantures uniques, ses matériaux originaux et son éclairage théâtral. Basé sur sa théorie du consommateur selon laquelle les intérieurs doivent éblouir et divertir pour stimuler les acheteurs et l’économie, le style distinctif de Gruen était d’entremêler l’art et la beauté avec le commercialisme et de capturer l’allure européenne et l’urbanité viennoise, auxquelles il était si attaché.

Avec son déménagement à Los Angeles en 1941, la pratique d’architecture de Gruen dans le domaine des magasins de détail s’est étendue à la conception de chaînes de magasins spécialisés et de grands magasins, ce qui lui a valu une reconnaissance nationale. Parmi ceux-ci, le projet primordial était celui du tout premier grand magasin de Gruen, Milliron’s, qui a ouvert ses portes en 1949 dans la banlieue de Westchester à Los Angeles. Il s’est avéré être un succès retentissant avec son stationnement spectaculaire sur le toit et son restaurant tout en verre, et a été le précurseur du prototype de centre commercial à grande échelle que Gruen développait depuis le début des années 40.

Pendant plus d’une décennie, ses conceptions de centres commerciaux n’ont pas été mises en œuvre, jugées beaucoup trop coûteuses, grandioses et peu pratiques. Ce n’est qu’en 1954 que Gruen a finalement réalisé la construction d’un centre commercial régional à part entière qui a attiré une large publicité et a été loué comme le paradis du shopping. Northland Shopping Center, situé à Southfield, une banlieue nord de Détroit, a été le premier centre commercial à ciel ouvert construit par Gruen et Associés, la société qu’il a fondée en 1951. Avec ses un million de pieds carrés de magasins de détail, plus de 8 000 places de stationnement et un vaste éventail de terrasses, fontaines, sculptures, cours, restaurants, aménagements publics et voies piétonnes, sa taille et sa configuration moderne étaient impressionnantes.

Cependant, c’est la conception par Gruen du premier centre commercial d’Amérique, entièrement fermé qui a été son couronnement. Le Southdale Center, situé dans la banlieue d’Edina à Minneapolis, a cimenté sa réputation d’architecte de premier plan de centres commerciaux aux États-Unis. Son ouverture en 1956 a attiré des foules de visiteurs et une adulation sans fin de la part des journalistes. Southdale était particulièrement célèbre pour son immense cour centrale de jardins où le commerce de détail était intégré à un éventail de formes artistiques et de divertissements colorés, dans un environnement de lumière naturelle, de cages d’oiseaux et d’arbres d’eucalyptus. Comme prévu, l’atmosphère exubérante a incité les acheteurs à prolonger leur parcours. En plus d’être une force dominante dans le monde du commerce de détail et de la culture de consommation, Southdale est devenu la typologie de bâtiment la plus omniprésente en Amérique et dans le monde, au cours des décennies qui ont suivi.

Malgré son succès, Victor Gruen a été déçu par l’échec du centre commercial de banlieue à créer la vie communautaire dynamique qu’il avait envisagée et par sa contribution à la détérioration urbaine et la dépression économique des centres-villes. Porté par sa vision de la ville américaine idéale, il s’est ensuite tourné vers l’aménagement et le design urbain pour la revitalisation des centres-villes américains. En 1959, Kalamazoo, dans le Michigan, est devenue la première ville américaine à implanter un centre commercial piétonnier dans son quartier du centre-ville, suivie de Fort Worth, au Texas. En 1962, Midtown Plaza à Rochester, New York, est devenu le premier centre commercial couvert du centre-ville des États-Unis, attirant l’attention internationale et remportant plusieurs prix de design. Pour Gruen, le centre commercial piétonnier était l’antidote au fléau de la circulation automobile et à son effet déshumanisant sur la vie urbaine. La compilation par Gruen de ses discours, effectuée en 1963 et intitulée The Heart of Our Cities, dépeint sa vision du sort des villes américaines et articule ses théories sur l’urbanisme et le renouveau civique.

Après trente années réussies et productives en Amérique, en tant qu’architecte, écrivain et conférencier prolifique, Victor Gruen est retourné vivre dans sa bien-aimée Vienne en 1968 à l’âge de 65 ans, où il a poursuivi sa carrière d’architecte jusqu’à sa mort en 1980, à l’âge de 77 ans.

Les conceptions architecturales et l’idéologie de Victor Gruen se sont avérées transformatrices pour les communautés du monde entier. Ironiquement, la typologie de bâtiment de Gruen est devenue si répandue, que sa source a été obscurcie au fil du temps. Son impact, toutefois, est incommensurable et son patrimoine inspirant, intemporel.


*Le centre commercial Cherry Hill, conçu par Victor Gruen, a ouvert ses portes le 11 octobre 1961. À son ouverture, il est devenu le plus grand centre commercial du pays et est communément appelé le premier centre commercial fermé et climatisé de l’est des États-Unis.


Related Insights

Parlons

Notre équipe transdisciplinaire
est disponible pour explorer et comprendre
vos besoins.

CONTACTEZ-NOUS