Un architecte germano-américain emblématique. «Moins c’est plus», «Dieu est dans les détails» et de nombreuses innovations seront remémorées.

SAJO rend hommage à Mies Van De Rohe, père de Modern and International
Architecture. Son approche en utilisant des matériaux modernes tels que l’acier industriel et le verre était révolutionnaire.


Né en 1886, Ludwig MIES VAN DER ROHE est un architecte germano-américain, largement reconnu comme l’un des architectes les plus influents du XXe siècle et l’un des pionniers et piliers de l’architecture moderniste.

La conviction profonde de Mies van der Rohe selon laquelle les œuvres d’un architecte doivent exprimer et refléter l’essence de l’époque l’a conduit à transformer l’architecture traditionnelle. Son approche minimaliste et sa simplicité définissent son style architectural dont les caractéristiques de marque sont des formes rectilignes, des structures en verre translucide, des configurations spatiales ouvertes et une continuité fluide des surfaces intérieures aux surfaces extérieures. Sa célèbre maxime «less is more», a sans aucun doute gravé une impression indélébile sur la forme et l’esprit de la conception architecturale.

Fils d’un tailleur de pierre, Mies van der Rohe a travaillé dans l’atelier de son père et dans plusieurs entreprises de design avant de s’installer à Berlin à l’âge de dix-neuf ans. De 1908 à 1912, il travaille dans le studio influent Peter Behrens aux côtés des modernistes renommés Walter Gropius et Le Corbusier et se forge rapidement une réputation de concepteur de villas privées pour l’élite sociale.

In 1930 he was appointed director of the Bauhaus, the avant-garde and seminal school of design, architecture, and applied arts, founded by Walter Gropius whose vision was to bridge the gap between art and the world of industry. Mies was its third and final director as the Bauhaus school, after 14 years of existence, was forced to close in 1933 under Nazi pressure. 

In 1937, at the age of fifty-one, Mies van der Rohe emigrated to the United States where he settled in Chicago and became, from 1938 to 1958, head of the architecture department at the Illinois Institute of Technology (IIT). Apart from his prominent role as a progressive educator, he redesigned the Institute’s campus and built such iconic structures as Crown Hall, named a Chicago landmark four decades after its completion in 1956 and generally regarded as one of the great masterpieces of modern architecture. 

Mies van der Rohe est surtout connue pour deux typologies architecturales fondamentales.
Le premier est sa typologie de maisons ou de pavillons de bas niveau, orientés horizontalement, dont le Pavillon de Barcelone, pavillon national allemand de l’Exposition internationale de Barcelone de 1929, est emblématique. Son design élégant, ses matériaux riches et ses espaces ouverts tranquilles en ont fait un symbole durable du modernisme. Bien que démoli en 1930, il a été reconstruit dans les années 1980, mais avec des modifications ultérieures et finalement utilisé comme lieu de réunion par des artistes et architectes de premier plan.

The second and perhaps most prominent architectural typology is that of the skyscraper which he described as « skin-and-bones » architecture due to its skeletal steel frameworks wrapped in large sheets of plate glass. Mies van der Rohe’s prototype of metropolitan architectural design was novel in its minimal use of industrial materials, its emphasis on space rather than mass, and its unparalleled aesthetic appeal. His foray into the design of skyscrapers began with his entry into the Berlin Friedrichstrasse Skyscraper competition of 1921, in which his avant-garde design of what was to be the city’s first skyscraper was an all-glass tower dominating the urban skyline. Though never to be built, the design was undeniably the blueprint for future modern iconic high-rises. 

Among Mies van der Rohe’s best known architectural chefs-d’œuvre are Chicago’s twin residential towers at 860–880 Lake Shore Drive, New York’s Park Avenue Seagram Building, Toronto’s downtown Dominion Centre and Montreal’s Westmount Square, a four-tower residential and commercial complex. 

En reconnaissance de son œuvre prolifique au cours de sa carrière de plus de soixante ans, de son influence et de sa stature internationale dans le monde de l’architecture, Mies van der Rohe a reçu, en 1960 et neuf ans avant sa mort, la plus haute distinction de l’Américain. Institut des architectes, la médaille d’or de l’AIA.

Titane de l’architecture moderne du milieu du siècle, l’esprit novateur de Mies van der Rohe et ses réalisations architecturales exceptionnelles demeurent une source d’inspiration mondiale.

Parlons

Notre équipe transdisciplinaire
est disponible pour explorer et comprendre
vos besoins.

CONTACTEZ-NOUS