Technology dans l’Art et la Construction.

Comme pour la plupart des secteurs d’activité, l’évolution accélérée de la technologie au 21e siècle a transformé sinon révolutionné le monde de l’art.


Les cercles artistiques progressistes sont toujours à la recherche d’une technologie révolutionnaire qui peut donner lieu à des créations innovantes, transcender les méthodes conventionnelles d’appréciation de l’art et approfondir l’expertise et les connaissances artistiques.

Les progrès dans l’étude scientifique de la composition matérielle et artistique des œuvres d’art ont conduit les historiens de l’art, les conservateurs et les scientifiques de la conservation, du monde entier à adopter de nouvelles formes de technologies scientifiques permettant d’examiner, d’élucider et de conserver les expositions d’art. Des techniques avancées d’éclairage et d’imagerie par rayons X sont utilisées pour pénétrer les couches superficielles d’une œuvre d’art et dévoiler sa topographie, ses subtilités historiques et son authenticité.

Le mélange des arts visuels avec le monde numérique remonte aux années 60. armi les premiers artistes commerciaux à avoir expérimenté l’art généré par ordinateur, se trouve le célèbre artiste pop, Andy Warhol, qui, dans les années 80, a utilisé son propre ordinateur Amiga pour créer des rendus numériques de ses œuvres renommées. Cependant, ce n’est qu’en 2014 que les créations numériques de Warhol ont été découvertes et progressivement restaurées. Son autoportrait numérique, réalisé en 1985, a été vendu aux enchères aussi récemment que le 28 mai 2021.

Avec l’avènement d’Internet dans les années 90, le monde de l’art numérique a prospéré. Les œuvres d’art sont devenues plus visibles et largement accessibles, les artistes ont bénéficié d’une exposition sur une plate-forme mondiale virtuelle et la technologie a été promue en tant que médium artistique. Le développement rapide de la technologie numérique sous forme de réalité virtuelle, augmentée, mixte et étendue (RV, RA, RM, RE), a conduit à une augmentation sans précédent de l’expression et de la diversité de l’art numérique.

Ces dernières années, la réalité virtuelle est entrée dans la conscience des musées du monde entier, comme en témoignent le lancement d’expositions virtuelles et de visites dans des institutions aussi renommées que le British Museum, le Tate et le Musée national d’histoire naturelle de Paris. Le Victoria & Albert Museum de Londres a récemment inauguré son exposition 2021, Curious Alice, une exploration pittoresque, interactive et immersive du monde surréaliste d’Alice au pays des merveilles. Le Museum of Modern Art de New York a fait l’objet d’une expérience de réalité augmentée dans laquelle sa collection Jackson Pollock pourrait être appréciée via une application 3D, transformatrice et interactive, baptisée l’application MoMAR Gallery.

L’explosion de l’intelligence artificielle (IA) ainsi que de la numérisation 3D et de l’impression 3D a provoqué de nouvelles perturbations dans l’évaluation, la création, l’exposition et la consommation d’art. La technique de copie numérique connue sous le nom de numérisation 3D a révolutionné les méthodes de travail des architectes, historiens, photographes, cinéastes, etc. Les rendus 3D de sites architecturaux anciens, d’objets de musée et d’autres structures solides produisent des images précises, détaillées et réalistes qui peuvent être conservées numériquement ainsi que manipulées pour produire une copie physique de l’objet ou de la structure au moyen de l’impression 3D. L’exemple le plus frappant et le plus récent de numérisation et d’impression 3D est peut-être la reproduction numérique grandeur nature du Davidde Michel-Ange, qui sera exposée dans le pavillon de l’Italie à l’Exposition 2021 de Dubaï, du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022.

Parallèlement au monde de l’art, les domaines de la conception architecturale, de l’ingénierie et de la construction ont également été actifs dans l’intégration de la technologie dans ses méthodes et procédures. SAJO a été à l’avant-garde de l’exploitation de ces technologies pour créer une plate-forme numérique innovante et intégrée, le PONT NUMÉRIQUE(PN), permettant d’exécuter toutes les phases d’un projet, de la planification et de la pré-construction à la construction et à la livraison.

L’innovation de SAJO était de créer un jumeau numérique des étapes physiques de l’exécution et de la livraison du projet. Le PONT NUMÉRIQUE, en constante évolution du fait des technologies nouvelles et émergentes, est un amplificateur incontestable des performances et du service réputé de SAJO.


Related Insights

Parlons

Notre équipe transdisciplinaire
est disponible pour explorer et comprendre
vos besoins.

CONTACTEZ-NOUS