L’âge d’Or de la Vente au Détail de Briques et de Mortier

La scène du commerce de détail du 21e siècle est caractérisée par l’explosion de plateformes numériques pour les achats en ligne.


L’histoire du commerce de détail commence avec les premiers systèmes de troc des vendeurs et artisans ambulants sur les marchés en plein air et les bazars de l’Antiquité. Ces premières incursions dans la vie commerciale ont ouvert la voie au commerce marchand des foires publiques et des places de marché de l’Europe médiévale et, au 17e siècle, à l’innovation commerciale dumagasin permanent. Initialement familiales et distribuant des marchandises générales, ces magasins se sont progressivement transformés, au cours des 17e et 18e siècles, en un magasin moderne avec ses ornements d’intérieurs décoratifs, ses vitrines en verre et ses étalages de grande envergure.

la suite du développement urbain et de la croissance des magasins spécialisés dans les centres métropolitains, d’élégantes galeries marchandes ouarcades ont fait leur apparition au 19e siècle. Éclairés et chauffés au gaz, ces passages couverts offraient un abri contre les éléments et permettaient aux passants de parcourir et de magasiner confortablement au milieu d’un éventail de boutiques chics, de collectionneurs d’art, de cafés, de salons de thé et de confiseries.

Du milieu à la fin du 19e siècle, un mélange d’urbanisation, d’industrialisation et de transports en commun a donné naissance à une nouvelle force et entité commerciale dans le paysage de la vente au détail,le grand magasin. Cette boutique de nouveautés à grande échelle a prospéré grâce à son offre compétitive d’un large assortiment de marchandises, son service personnalisé et son ambiance de divertissement et de loisirs.

Dans la période d’après-guerre du 20e siècle, les centres commerciaux modernes ont fleuri dans les villes et les banlieues nord-américaines. Les typologies de bâtiments à ciel ouvert et fermé se sont rapidement répandues sur tous les continents, élargissant les horizons commerciaux des détaillants et redynamisant la vie communautaire.

À la fin du 20e siècle, les détaillants ont élargi leurs points de vente et leur clientèle en lançant un autre format de vente au détail, le shop-in-shop. De la fin des années 80 au milieu des années 2000, les détaillants haut de gamme recherchaient des espaces petits mais de premier ordre dans les grands magasins pour créer une boutique exclusive à leur marque. Ces détaillants se sont engagés dans des programmes de déploiement pour la construction de magasins dans presque tous les grands magasins du pays, avec des magasins phares correspondants, dans des emplacements sélectionnés pour maximiser la valeur et la présence de la marque.

Pendant ce temps, SAJO s’est avéré être un leader de l’industrie dans sa capacité de déploiement. Parmi d’autres marques bien connues, SAJO a pris en charge la gestion complète et la livraison du programme dedéploiement deTommy Hilfiger (TH) au sein d’une quarantaine de chaînes de grands magasins, dans plus de 1 000 emplacements par an à travers les États-Unis. En plus de fournir une production de présentoirs personnalisés et de haute qualité, SAJO est devenu reconnu pour sa capacité d’approvisionnement, de logistique, de livraison et d’installation allégée, rapide et à grande échelle. Parallèlement à sa charge de déploiement, SAJO a construit les magasins phares de Tommy Hilfiger dans Bond Street à Londres et sur Rodéo Drive à L.A. Alors que les programmes de déploiement à grande échelle ont cessé au moment du ralentissement économique de 2008, les marques de luxe ont relancé leur présence phare dans les centres commerciaux des quartiers riches, au cours de la décennie suivante et au-delà. . Lors de cette même période, les centres de magasins d’usine (« outlet stores ») et les centres de style de vie haut de gamme sont devenus des alternatives de magasinage populaires pour le consommateur avide.

La scène du commerce de détail du 21e siècle est caractérisée par l’explosion de plateformes numériques pour les achats en ligne. Plutôt que de supplanter la brique et le mortier, les détaillants ont opté pour une présence omnicanale, intégrant les ventes client en ligne dans leur stratégie commerciale hors ligne.

Rétrospectivement, l’histoire du commerce de détail est une histoire évolutive de pratiques marketing, de lieux divers de shopping et de plateformes numériques conçues pour captiver l’intérêt des consommateurs, améliorer l’expérience client et optimiser l’achat de produits. La myriade de formats commerciaux qui ont fait surface au fil des ans, à l’échelle mondiale, culminent indubitablement dans une culture consumériste où règnent séduction et attrait.

Parlons

Notre équipe transdisciplinaire
est disponible pour explorer et comprendre
vos besoins.

CONTACTEZ-NOUS